Logo weiterlesen.de
Cover zur kostenlosen eBook-Leseprobe von »De la couleur des lois«

Leseprobe vom

De la couleur des lois

Les Presses de l'Université d'Ottawa


Malgré l’ouverture proclamée des Canadiens face à la diversité ethnique et culturelle, l’histoire canadienne n’en est pas moins marquée par la discrimination systématique. Cet ouvrage expose la ténacité juridique de cette discrimination par l’entremise d’un examen de six arrêts judiciaires déterminants entre 1900 et 1950 qui démontrent comment le système juridique canadien fut complice de la discrimination raciale.

 

Les cas retenus font exemples des diverses façons dont le racisme a opéré dans les différents environnements juridiques du Canada. On y retrouve ceux d’Eliza Sero, qui a présenté en 1921 une revendication à la souveraineté Mohawk, de Wanduta, un Heyoka de la nation Dakota, qui visait à faire reconnaître son droit de célébrer la traditionnelle danse des herbes sacrées en 1903, d’Ira Johnson, qui a eu à subir le courroux du Ku Klux Klan en raison de son désir de contracter un mariage mixte en 1930, de Yee Clun, un restaurateur canadien d’origine chinoise à qui l’on avait refusé le droit d’employer des femmes blanches en 1924 et de Viola Desmond, qui avait été empêchée par le personnel d’un cinéma de s’asseoir dans une section réservée aux Blancs en 1946. De la couleur des lois illustre l’ambiguïté opérationnelle ainsi que l’étonnante et sournoise persévérance du racisme à l’oeuvre dans le système juridique canadien.

 

De la couleur des lois est la traduction française de Colour-Coded: A Legal History of Racism in Canada (University of Toronto Press, 1999), qui a été gagnant du prix Joseph Brant en 2002.

 
Leseprobe lesen
Web-Ansicht
Download
EPUB
Kaufen

Cover zur kostenlosen eBook-Leseprobe von »Droits et voix - Rights and Voices«

Leseprobe vom

Droits et voix - Rights and Voices

Strimelle, VeroniqueVanhamme, Françoise (Hrsg.) | Les Presses de l'Université d'Ottawa | Alternative Perspectives in Criminology


Cet ouvrage souligne le 40e anniversaire du Département de criminologie de l’Université d’Ottawa, fondé en 1968. On y relate l’histoire du département de ses origines à nos jours en mettant l’accent sur les débats théoriques qui ont influencé son approche critique et autoréflexive de la criminologie. Les articles qui le composent s’inscrivent dans cet ordre d’idée en mettant en question la perspective traditionnelle de la criminologie sur divers sujets, notamment les études policières, la santé mentale, la violence politique, le suicide et la prévention du crime. Droits et voix souligne le rôle primordial que joue l’Université d’Ottawa dans la redéfinition de la criminologie et la promotion du militantisme, de la justice sociale et de la compassion. -- This volume commemorates the 40th anniversary of the University of Ottawa’s Department of Criminology, founded in 1968. It relates the history of the department from its origins to today, focusing on the theoretical debates that have influenced its critical and self reflexive approach to criminology. The contributions to this volume continue in that vein by questioning the traditional perspective of criminology on a variety of topics including police studies, mental health, political violence, suicide, and crime prevention. Rights and Voices reveals the significant role that the University of Ottawa has played in redefining criminology to advocate activism, social justice, and compassion.

 
Leseprobe lesen
Web-Ansicht
Download
EPUB
Kaufen

Cover zur kostenlosen eBook-Leseprobe von »Vatican II«

Leseprobe vom

Vatican II

Attridge, MichaelClifford, Catherine E.Routhier, Gilles (Hrsg.) | Les Presses de l'Université d'Ottawa | Religion and Beliefs Series


Le deuxième concile du Vatican (1961-1965) fut l’un des événements religieux les plus importants du vingtième siècle. Au Canada, il coïncida avec une période de changements culturels et sociétaux sans précédent, entraînant chez les évêques catholiques canadiens un réexamen de la place et de la mission de l’Église dans le monde. Pendant quatre ans, les évêques catholiques canadiens se réunirent avec leurs collègues de partout dans le monde pour réfléchir aux questions urgentes qui se posaient à l’Église et en débattre. Ce livre bilingue étudie l’interprétation et la réception de Vatican II au Canada, analysant diverses questions, dont le rôle des médias, les réactions des autres chrétiens, les contributions des participants canadiens, l’impact du Concile sur la pratique religieuse et sa contribution à la progression du dialogue interreligieux.

The Second Vatican Council (1961-1965) was one of the most significant religious events of the twentieth-century. In Canada, it was part of a moment of unprecedented cultural and societal change, causing Canadian Catholics to reexamine the church’s place and mission in the world. For four years, Canadian Catholic bishops met with their peers from around the globe to reflect on and debate the pressing issues facing the church. This bilingual volume explores the interpretation and reception of Vatican II in Canada, looking at many issues including the role of the media, the reactions of other Christians, the contributions of Canadian participants, the council’s impact on religious practice and its contribution to the growth of inter-religious dialogue.

---

Michael Attridge est professeur agrégé à la Faculté de théologie de l’Université St. Michael’s College, à Toronto. Il a assuré la direction de la publication Jews and Catholics Together (Novalis, 2007) et la codirection de In God’s Hands (Leuven University Press, 2006).

---

Michael Attridge is associate professor of the Faculty of Theology at University of St. Michael’s College, Toronto. He is the editor of Jews and Catholics Together (Novalis, 2007) and co-editor of In God’s Hands (Leuven University Press, 2006).

---

Catherine E. Clifford est professeure agrégée et vice-doyenne de la Faculté de théologie de l’Université Saint-Paul, à Ottawa. Elle a assuré la direction de la publication For the Communion of the Churches (Eerdmans, 2010) et est coauteure du livre Le pape : 25 questions (Novalis, 2009). Elle est présidente de l’International Network of Societies for Catholic Theology.

---

Catherine E. Clifford is associate professor and vice-dean of the Faculty of Theology at Saint Paul University, Ottawa. She is the editor of For the Communion of the Churches (Eerdmans, 2010), and co-author of Le pape : 25 questions (Novalis, 2009). She is president of the International Network of Societies for Catholic Theology.

---

coauteur et directeur de plusieurs ouvrages, dont Chemins de réconciliation (Médiaspaul, 2010) et Penser l’avenir de l’Église (Fides, 2008).

---

Gilles Routhier is full professor and vice-dean of the Faculty of Theology and Religious Sciences at Université Laval. He is the author, co-author or editor of many books, including Chemins de réconciliation (Médiaspaul, 2010) and Penser l’avenir de l’Église (Fides, 2008).

 
Leseprobe lesen
Web-Ansicht
Download
EPUB
Kaufen

Cover zur kostenlosen eBook-Leseprobe von »Les littératures franco-canadiennes à l’épreuve du temps«

Leseprobe vom

Les littératures franco-canadiennes à l’épreuve du temps

Hotte, LucieParé, François (Hrsg.) | Les Presses de l'Université d'Ottawa | Archives des lettres canadiennes


Finaliste, Prix du Canada 2018, Fédération des sciences humaines

« Les littératures de l’exiguïté, dont font partie les ensembles littéraires franco-canadiens, restent fascinées par les sémantiques de l’espace. Elles en oublient leur longue histoire et renoncent, par là, aux riches taxonomies liées au passé collectif et à la mémoire, tant elles s’entêtent à coïncider avec les territoires imaginés, géographiques et identitaires, où elles s’inscrivent. »

Lucie Hotte et François Paré ont réuni des études qui témoignent du dynamisme de l’activité littéraire franco-canadienne marquée par l’histoire, mais aussi représentative de l’image que chacune des collectivités se fait d’elle-même et de son avenir. Les œuvres analysées illustrent la recherche esthétique d’une grande originalité, menée par les écrivains franco-canadiens dans des conditions souvent difficiles sur le plan des institutions littéraires et des moyens de publication ou de diffusion.

Cet ouvrage réunit les textes de Marie Carrière, Jeanette den Toonder, Grégoire Holtz, Lucie Hotte, Kathleen Kellett, Louise Ladouceur, Jean Morency, François Paré, Pamela V. Sing, Jimmy Thibeault et Emmanuelle Tremblay. En somme, une multiplicité de regards et une synthèse unique sur la francophonie canadienne durant plus de quatre siècles d’écriture.

Une coédition avec le Centre de recherche en civilisation canadienne-française.

---

[Ce livre] propose de nombreuses pistes de réflexion en

présentant la diversité et la richesse des auteurs et des œuvres du Canada

français.

---

Sous les auspices de François Paré et de Lucie Hotte, deux sommités

dans le domaine, le collectif Les littératures franco-canadiennes à l’épreuve du

temps réunit onze études de la plume de chercheurs évoluant un peu partout

au Canada ainsi que d’une chercheure venant des Pays-Bas. (...) À la suite d’une introduction typique des collectifs universitaires,

la section «Textes et contextes» offre des articles exceptionnels sur des

sujets dont il n’a jamais vraiment été question auparavant. Il s'agit d'un collectif d’une grande qualité qui participe aux nouvelles solidarités franco-canadiennes.

---

Lucie Hotte est professeure titulaire au Département de français et titulaire de la Chaire de recherche sur les cultures et les littératures francophones du Canada. Elle travaille actuellement à un projet de recherche subventionné par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH, 2015-2020) portant sur les réseaux littéraires franco-canadiens. Lucie Hotte est également vice-présidente élue du Conseil international d’études francophones depuis juin 2015.

---

François Paré, MSRC, est professeur titulaire au Département d’études françaises de l’Université de Waterloo. En 1993, Les littératures de l’exiguïté lui a valu le Prix du Gouverneur général du Canada. Il est aussi l’auteur de Théories de la fragilité (Les Éditions du Nordir, 1994), puis, avec François Ouellet, de Traversées (Les Éditions du Nordir, 2000 ; Éditions Nota bene, 2014). Son ouvrage, La distance habitée (Les Éditions du Nordir, 2003) lui a valu le prix Trillium et le prix Victor-Barbeau. Il a aussi fait paraître Le fantasme d’Escanaba (Nota bene, 2008) et, toujours avec François Ouellet, un essai sur Louis Hamelin (Nota bene, 2008), et Diasporiques (codir. Tara Collington, Éditions David, 2013).

 
Leseprobe lesen
Web-Ansicht
Download
EPUB
Kaufen

Cover zur kostenlosen eBook-Leseprobe von »Gouvernance et appropriation locale du développement«

Leseprobe vom

Gouvernance et appropriation locale du développement

Fisette, JacquesRaffinot, Marc (Hrsg.) | Les Presses de l'Université d'Ottawa | Études en développement international et mondialisation


La gouvernance représente l'une des plus importantes innovations conceptuelles des quinze dernières années dans le discours de l'aide au développement. A-t-elle pour autant transformé les pratiques? A-t-elle conduit à une plus grande appropriation locale des enjeux du développement? Ces questions sont débattues autour de trois thèmes : les nouveaux dispositifs de lutte contre la pauvreté, le Nouveau Partenariat pour le Développement de l'Afrique (NEPAD) et enfin, la décentralisation et la gestion des services publics.

---

Jacques Fisette est professeur titulaire à l'Université de Montréal. Il est co-auteur de Services urbains dans les pays en développement : modèles des gestion (Economica, 1997).

---

Marc Raffinot est Maître de conférences à l'Université Paris Dauphine (LEDa, DIAL). Il est auteur de plusieurs livres dont La dette des tiers mondes (La Découverte, 2008).

 
Leseprobe lesen
Web-Ansicht
Download
EPUB
Kaufen

Cover zur kostenlosen eBook-Leseprobe von »La Rénovation de l'héritage démocratique«

Leseprobe vom

La Rénovation de l'héritage démocratique

Trépanier, Anne (Hrsg.) | Les Presses de l'Université d'Ottawa


Les expressions politiques du Québec et du Canada donnent l’impression d’une quête identitaire perpétuelle. L’obsession du moi est passée du « je » au « nous ». Ce collectif pluridisciplinaire donne une portée philosophique et historique à la question du renouveau démocratique au Québec et au Canada. La tension entre les identités citoyennes et les identités des groupes exige l’émergence ou la renaissance d’un référent politique collectif et invite à la reformulation du credo identitaire, à la rénovation de l’héritage commun. Cet ouvrage examine la nature de ce mouvement de refondation et regarde comment le groupe est convié à participer à cet exercice de se nommer.

 
Leseprobe lesen
Web-Ansicht
Download
EPUB
Kaufen

Cover zur kostenlosen eBook-Leseprobe von »Le Dodécaèdre«

Leseprobe vom

Le Dodécaèdre

Les Presses de l'Université d'Ottawa | Traduction littéraire


Un jeune garçon avale les pages de cinq livres dans lesquels croit-il, se trouve le code qui pourrait permettre à un capitaine et à ses acolytes de retracer son père disparu. Afin de sauver sa vie, un explorateur se voit contraint de raconter à la tribu amérindienne qui le retient prisonnier les histoires qu’il connaît, qu’il crée ou qu’il combine. Une femme ravissante se plaît à réinventer sa propre histoire lors des soirées mondaines. Perdu sur les glaces à la dérive dans l’Atlantique Nord, un autre explorateur est tourment. Par les sempiternelles questions d’un enfant. Mais ce jeune garçon n’est-il pas celui qui a englouti des livres dans la bibliothèque ? Et cette femme qui joue des rôles n’est-elle pas le personnage d’un récit concocté par la machine à histoire mentionnée dans l’article d’une revue spécifique?

Dans Le Dodécaèdre ou Douze cadres à géométrie variable, Paul Glennon manie douze genres littéraires (roman policier, journalisme d’enquête, récit d’aventure…), insufflant à chacun une part d’étrangeté pour créer douze univers distincts réunis dans une structure finement ciselée. Pour la version française de ce livre où chaque histoire apporte un nouvel éclairage sur celles qui l’avoisinent, douze traducteurs se sont livrés à leur tour au jeu des cadres à géométrie variable.

---

Paul Glennon vit à Ottawa. Il est l’auteur du roman jeunesse Bookweird (Doubleday, 2008) et du recueil de nouvelles How Did You Sleep? (The Porcupine’s Quill, 2000) qui a été finaliste au Prix du livre d’Ottawa dans la catégorie « fiction de langue anglaise » en 2001 et finaliste au prix ReLit Award for Short Fiction la même année. The Dodecahedron, publié par The Porcupine’s Quill en 2005, a quant à lui été finaliste du Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie « romans et nouvelles de langue anglaise » en 2006 et a été classé parmi les « 100 meilleurs livres de 2006 » par le quotidien The Globe and Mail.

 
Leseprobe lesen
Web-Ansicht
Download
EPUB
Kaufen

Cover zur kostenlosen eBook-Leseprobe von »L’ Évaluation de la littératie«

Leseprobe vom

L’ Évaluation de la littératie

Berger, Marie JoséeDesrochers, Alain (Hrsg.) | Les Presses de l'Université d'Ottawa | Éducation


Cet ouvrage collectif porte sur les enjeux et les méthodes de l’évaluation de la lecture et de l’écriture en milieu scolaire. Il comprend douze chapitres centrés sur des aspects distincts de l’évaluation de la littératie. Les auteurs commencent par situer la littératie dans son contexte historique et social. Puis, ils discutent les formes et les fonctions actuelles de l’évaluation de la littératie ainsi que les caractéristiques d’un bon outil d’évaluation. Ils abordent aussi plusieurs contextes particuliers de l’évaluation : la littératie familiale, le dépistage des enfants à risque d’éprouver des difficultés en lecture, le pistage des progrès en lecture, l’évaluation diagnostique des élèves en difficulté, l’évaluation de la dyslexie et l’évaluation de la littératie numérique. Enfin, ils explorent les enjeux culturels dans l’évaluation de la littératie et la formation des futurs enseignants à l’évaluation du rendement en lecture et en écriture. L’évaluation de la littératie est un ouvrage de référence incontournable pour les chercheurs et les intervenants en littératie et en alphabétisation.

---

Marie Josée Berger est doyenne et professeure titulaire à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa. Elle a travaillé dans les domaines de l’enseignement et de l’évaluation des apprentissages ainsi que du perfectionnement professionnel. Elle a joué un rôle majeur dans la refonte du curriculum en Ontario. Elle a été diagnosticienne pour un projet d’amélioration en lecture et a travaillé avec une équipe qui accompagne les écoles à faible rendement à mieux opérationnaliser les stratégies de lecture. Elle a codirigé les collectifs Issues of Diversity, Inclusion and Beliefs (La Périchole, 2008) et Les Littératies (Presses de l’Université d’Ottawa, 2007).

---

Alain Desrochers est professeur titulaire à l’École de psychologie de l’Université d’Ottawa. Il dirige le Laboratoire de psychologie cognitive du langage de l’Université d’Ottawa et le Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture. Ses travaux de recherche portent, notamment, sur l’élaboration d’épreuves standardisées pour évaluer les compétences en lecture, sur le développement des compétences en lecture chez l’enfant et sur les processus cognitifs qui président à la lecture fluide chez les adultes. Il est l’auteur de Apprendre à lire à l’âge adulte (Centre FORA, 2009) et codirecteur de Orthographe française : évolution et pratique (David, 2008).

 
Leseprobe lesen
Web-Ansicht
Download
EPUB
Kaufen

Cover zur kostenlosen eBook-Leseprobe von »Le Fédéralisme«

Leseprobe vom

Le Fédéralisme

Les Presses de l'Université d'Ottawa


Les fédérations abritent quarante pour cent de la population mondiale. Les 28 pays dotés d’un régime politique fédéral se révèlent des plus diversifiés : de la nation la plus nantie du monde – les États-Unis d’Amérique – à de minuscules États insulaires comme la Micronésie et Saint-Kitts-et-Nevis. Six des dix pays les plus populeux et huit des dix pays les plus vastes de la planète sont des fédérations.

Ce livre d’une remarquable concision présente les notions élémentaires de ce système politique dans une langue claire et dépourvue de jargon—sans doute la raison pour laquelle il a été traduit en environ 20 langues. Il s’agit d’un ouvrage incontournable non seulement pour ceux qui étudient les gouvernements et oeuvrent dans le secteur public, mais aussi pour tout citoyen des fédérations du monde.

 
Leseprobe lesen
Web-Ansicht
Download
EPUB
Kaufen

Cover zur kostenlosen eBook-Leseprobe von »Le Piège de la violence et les jeunes«

Leseprobe vom

Le Piège de la violence et les jeunes

Les Presses de l'Université d'Ottawa | Perspectives alternatives en criminologie


La violence a multiples faces, toutes celles qu'on lui donne selon les soucis de l'heure et les jeunes font toujours partie de ces soucis. Le piège de la violence dans lequel le jeune peut tomber ne dépend pas uniquement de son agir, mais relève de la façon dont on appréhende cet agir en termes de violence. Ce piège ne dépend pas non plus uniquement de ce qu'est le jeune; il relève souvent de la manière dont on se saisit de sa personne pour en préciser le profil délinquant. Dans ce processus qui conduit souvent au pénal, le piège se referme sur le jeune et peut le détruire complètement. L'ouvrage examine comment cette violence particulière capable de détruire le jeune s'infiltre socialement. Cette violence n'a pas sa source dans quelque intervention extraordinaire de l'autorité étatique, mais bien dans un quotidien plus ou moins banal où rationalisations, peurs, intérêts, idéologies reconduisent les structures en place. La violence des jeunes prend la figure de l'institution qui la combat.

 
Leseprobe lesen
Web-Ansicht
Download
EPUB
Kaufen