Logo weiterlesen.de
Cover zur kostenlosen eBook-Leseprobe von »Tout vient à mourir«

Leseprobe vom

Tout vient à mourir

University of Ottawa Press | Traduction littéraire


Tout vient à mourir est la traduction de All We Want is

Everything, qui a lancé de manière exceptionnelle la

carrière littéraire d’Andrew F. Sullivan. 

C’est aux limites de la ville, là où se succèdent les champs

morts et les entrepôts abandonnés – ces endroits

inquiétants où on serre contre soi les quelques vestiges

qu’il nous reste –, que se déroulent ces fascinantes,

horrifiantes, nouvelles. Les motels débordent de leurs livraisons humaines. La libération conditionnelle

n’est qu’un état d’existence parmi tant d’autres. Les

soupers de Noël deviennent des champs de bataille.

Les cabines de camion et les cabinets d’aisance se

transforment en simulacres de confessionnaux. Les

histoires sont contées et racontées à nouveau, offertes

par des quidams qui titubent, se heurtant à la noirceur

tout en se cherchant l’un l’autre. 

Effrayant, hilarant, débordant d’une impuissance qui fait

rage et de moments de grâce loufoques, Tout vient à mourir

annonce l’arrivée sur scène d’un nouveau talent littéraire.

---

The 20 stories in All We Want Is Everything are hard and unforgiving, dragging the reader bodily

through a world in which factory machines mangle workers beyond repair and clouds of birds

descend on a city, turning it into a toxic wasteland of filth and unbreathable air.

---

Reading Sullivan’s visceral, understated prose is roughly equivalent to watching a train wreck—

horrifying, yet compelling, at the same time. … Sullivan should be commended for his strong

commitment to voice and his uncanny ability to plumb the depths of these characters.

This is a bold and arresting debut.

---

Un

nouvelliste atteint de lucidité chronique

Nous

remarquons une chose avec les auteurs de recueils de nouvelles. On dirait que

c’est dans ce genre qu’ils balancent tout ce qu’ils savent de la nature humaine

et pas de la meilleure des façons. Et Andrew F. Sullivan un

canadien, n’échappe pas à la règle. C’est avec Tout vient à mourir qu’il

a fait une entrée remarquée dans le monde des lettres. Et quand on lit ces

petits textes qui sont autant de brûlots, on voit que rien des mœurs de l’homo

sapiens ne lui échappe. Avec comme dénominateur commun dans ces textes, un

certain mal de vivre. Et peut-être à découvrir les personnages qui peuplent ces

pages, vous trouverez que votre vie est sans doute meilleure que la leur.

---

All We Want Is Everything is a slim book but it is jammed with stories that drip with guts, bodily

emissions, and heartache, told by narrators who long for a real connection. The writing is a clean right

hook that lands with precision....It’s a startling debut by one of my new favourite writers whose promise

is clear and future looks bright. Write his name down because hopefully he’s going to be a big deal.

---

Andrew F. Sullivan, originaire d’Oshawa (Ontario), est diplômé de l’Université de Toronto. Il a travaillé

dans un entrepôt d’alcool et dans un magasin de jeux vidéo, et est rédacteur littéraire pour le magazine The Puritan. Ses oeuvres de fiction ont paru dans les revues littéraires Grain, Joyland et Little Fiction, entre autres. All We Want is Everything est son premier recueil.

 
Leseprobe lesen
Web-Ansicht
Download
EPUB
Kaufen